Pour la reconnaissance d’un Etat palestinien

Le 30 octobre dernier, la Suède reconnaissait l’Etat palestinien. C’est le premier pays de l’Union européenne à prendre une telle décision, entraînant un questionnement chez les autres pays membres. C’est ainsi qu’à l’initiative du groupe socialiste de l’Assemblée nationale sera présenté aujourd’hui un texte appelant le Gouvernement à reconnaître l’Etat palestinien dans ses frontières de 1967.

Les jeunes socialistes de Gironde ont sollicité cette semaine les députés girondins pour les encourager à engager la France dans un processus de paix en votant favorablement cette résolution. Seul le Gouvernement est en capacité de faire reconnaître un pays et seul le Conseil de Sécurité de l’ONU peut faire reconnaître un Etat sur la scène internationale, mais la reconnaissance officielle de la Palestine par l’Assemblée nationale représenterait un acte politique et diplomatique fort. En effet, le Gouvernement serait incité à suivre sa majorité parlementaire et par conséquent à reconnaître à son tour l’Etat palestinien.

Aussi, si la France se positionnait comme favorable à la reconnaissance de la Palestine, elle serait le deuxième Etat membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU à avoir fait ce choix. Cela pourrait inciter les autres membres permanents, notamment les Etats-Unis à revoir leur position sur le sujet.

Les conditions pour former un Etat palestinien sont aujourd’hui présentes. Celui-ci réunit en effet un territoire, un peuple et un gouvernement. Nous sommes convaincus que cette étape est nécessaire pour engager un processus de paix, et que le moment est venu pour la France de reconnaître la Palestine non plus comme une simple autorité, mais comme un Etat souverain.

Commentaires Facebook :

Laisser un commentaire