Discours de Laura Slimani aux voeux des Jeunes Socialistes de la Gironde

Merci, à toutes et à tous, d’être venus aussi nombreux ce soir. Cela veut dire beaucoup, cela veut dire que vous comptez sur nous, et nous en sommes touchés, je peux vous le dire au nom des militants jeunes socialistes présents ici ce soir.

Quel meilleur endroit que ce bar dans un quartier populaire, que cette place des Capucins, et tout ce qu’elle représente de la diversité de notre ville, pour vous souhaiter une excellente année 2012 !

Pour nous, Jeunes Socialistes, cette année, c’est celle de notre vie. Toutes nos espérances, toutes nos attentes et tous nos rêves se jouent maintenant. L’élection de François HOLLANDE, c’est demain ! Les législatives, avec vous, c’est après demain !

C’est pour cela que nous sommes là ce soir. C’est pour cela que nous avons souhaité réunir les générations socialistes pour lancer cette grande aventure. La transmission entre les générations, vous le savez, est très chère à notre candidat François Hollande. Parce que c’est la fraternité défendue par notre République. C’est être solidaire entre générations, non pas parce qu’on est liés par le sang, mais parce que l’on est liés par un destin commun, celui de la République. Lire la suite

Homosexualités et Socialisme en Gironde

Jeudi 8 décembre Homosexualités Et Socialisme (HES) a lancé son antenne girondine en présence de Simon Thirot, délégué HES Gironde, Gilles Bon-Maury, président d’HES France, Laura Slimani, Animatrice Fédérale du Mouvement des Jeunes Socialistes de la Gironde, Michèle Delaunay députée de Gironde et Ludovic Freygefond, 1er Secrétaire Fédéral du Parti Socialiste Gironde.

 Le lancement d’HES en Gironde marque la volonté des socialistes de lutter contre les discriminations et pour l’égalité des droits dans un département marqué par une recrudescence des agressions à caractère homophobe, notamment dans l’agglomération bordelaise. Pour Simon Thirot, il est urgent de « mettre les questions LGBT et la lutte contre les discriminations à l’agenda des politiques locales ». Lire la suite

Appel aux députés girondins : seulement 4 réponses à notre lettre

Attachés au principe d’égalité des droits, nous poursuivons notre démarche de défense de ce principe républicain au quotidien. Présents comme chaque année à la Marche des fiertés de Bordeaux, nous avons également choisi d’interpeler les députés girondins sur le sens de leur vote et leur présence à l’Assemblée nationale lors du débat sur la proposition de loi socialiste ouvrant le mariage aux couples de même sexe. Localement et nationalement, les Jeunes Socialistes se mobilisent.

Vendredi dernier, nous avions envoyé aux 11 députés de Gironde une lettre leur demandant de nous communiquer leur position sur ces deux questions simples. A ce jour, seuls quatre députés ont répondu à notre demande.

Les Jeunes Socialistes girondins déplorent le silence des neuf autres élus républicains qui ont ignoré l’appel qu’ils avaient lancé. Les Jeunes Socialistes se donnent un droit d’inventaire envers leurs élus et transmettront dans les plus brefs délais à la presse et aux citoyens la liste des députés présents lors du vote d’aujourd’hui.

Nationalement, les Jeunes Socialistes se mobilisent en lançant un site « stop à l’homophobie d’Etat » grâce auquel chaque citoyen est amené à réaliser une affiche comprenant sa propre photo et une bulle dans laquelle il est écrit « Laissez-moi me marier avec qui je veux ».

Lire la suite

Les Jeunes Socialistes mobilisés contre le FN en Gironde

Avec six duels en Gironde PS-FN, ce sont les six cantons de trop! Les dérives récentes de l’UMP sur l’identité nationale visant à stigmatiser les citoyens français de confession musulmane,  et les échecs du gouvernement sur le chômage et la sécurité ont conduit à une montée du Front National en Gironde et dans toute la France.

Les Jeunes Socialistes de la Gironde dénoncent l’irresponsabilité de Jean-François Copé n’appelant pas à voter socialiste lors d’un face à face PS-FN. En refusant d’appeler systématiquement à battre le Front National, il prend le risque de voir des élus xénophobes et nationalistes accéder au pouvoir.
En Gironde, le silence du Président du comité départemental de l’UMP, Alain Juppé, laisse les électeurs de l’UMP sans consigne de vote entre PS et FN. Aurait-il fallu moins d’un mois au Ministre des Affaires étrangères pour abandonner ses responsabilités départementales ?

pas un canton pour le FN

Les Jeunes Socialistes demandent à tous les électeurs de se mobiliser pour battre le Front National et faire élire les candidats républicains dans les six cantons où le FN s’est qualifié au deuxième tour.

Les Jeunes Socialistes de la Gironde se battront toute cette semaine pour faire gagner les candidats de gauche et pour révéler le vrai visage de l’extrême-droite aux français.

Lire la suite

« Comment lutter efficacement contre les addictions ? », Compte-rendu du Forum Santé-Jeunesse

CR atelier addictions

Le 5 mars dernier, les candidats socialistes aux cantonales sur la CUB, des représentants associatifs et des jeunes bordelais ont répondu à l’appel des Jeunes Socialistes pour venir débattre du thème de la santé. Un des ateliers était consacré au thème des addictions en présence de 3 candidats : Michèle Delaunay (Bordeaux II), Gilles Savary (Talence) et Jacques Fergeau (Mérignac).

 

Les addictions : un diagnostic alarmant et un véritable enjeu politique

Qu’elles soient liées à la consommation de substances aussi diverses que l’alcool, le tabac, de produits illicites comme les drogues ou encore à des activités comme le jeu, l’achat ou le sexe, les addictions provoquent une souffrance et des troubles psychologiques et physiologiques. C’est donc un enjeu majeur de santé publique qui touche plus particulièrement les jeunes, la période entre 15 et 25 ans étant la plus propice à l’émergence des situations de dépendance. Overdose, coma éthylique, cancers, troubles neurologiques et psychiatriques, contamination par le VIH, isolement, désocialisation, paupérisation : telles sont les conséquences multiples et tragiques des addictions. Ces effets sont d’autant plus graves que les addictions sont parfois cumulées. Ainsi parmi les personnes dépendantes aux jeux d’argent, 40% sont aussi dépendants à l’alcool et 60% au tabac ou au cannabis. Lire la suite