Une manifestation pour clore le débat !


Hier soir les manifestants, en majorité des étudiants, ont scandé des slogans hostiles au ministre Éric Besson. (Photo Fabien Cottereau)

Hier soir les manifestants, en majorité des étudiants, ont scandé des slogans hostiles au ministre Éric Besson. (Photo Fabien Cottereau)

Les jeunes socialistes sont arrivés les premiers, avec leurs petites pancartes à la main : « Face à la droite, ne Besson pas la garde ! » La manifestation d’hier soir, partie de la place de la Victoire, visait à dénoncer le débat sur l’identité nationale, débuté il y a trois mois. L’appel, lancé par des jeunes du NPA, du MJS et de SUD Étudiant, se réclamait d’une identité « internationale ». Ils ont été ralliés par l’UNEF, l’Union juive française pour la paix et par les Jeunes communistes. Cyrielle, étudiante en IEP et militante au MJS depuis cinq ans se réjouit, car « pour une fois, personne n’essaie de tirer la couverture à soi ».

Le long du parcours, les slogans criés à tue-tête se sont multipliés rappelant l’amalgame mal digéré entre immigration et identité nationale. Marie Bové, tête de liste Europe Écologie en Gironde pour les élections régionales, était présente au rassemblement avant le départ du cortège. « L’identité nationale, c’est d’abord le droit à la révolte pour défendre les droits de chacun », a-t-elle soutenu, qualifiant le débat sur l’identité nationale de « nauséabond et répugnant ».

Auteur : Sandrine Ducros
Journal Sud Ouest, vendredi 05 février 2010

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION

Centre de préférences de confidentialité

WordPress

Ce sont les cookies générés par notre système de gestion de contenu. Il ne recueille aucune donnée.

90plan, 90planBAK

Statistique

Nous utilisons Google Analytics à des fins analytiques.

_ga, _gat_gtag_UA_104410158_1, _gid

Commentaire