Camp d’été des Jeunes Socialistes : Bouge ta gauche !


bandeau-cejsDu jeudi 17 au dimanche 20 juillet, les jeunes socialistes de la Gironde se sont rendus dans la Creuse pour Participer au camp d’été “Bouge ta gauche”. Une première du genre qui nous a permis d’apprendre, d’échanger et de débattre avec nos quelque 200 camarades du reste de la France, pour affirmer nos idées et montrer que la jeunesse de gauche est plus que jamais mobilisée pour inventer l’avenir à gauche.47 ateliers de travail ont rythmé nos journées, sur des thèmes variés comme la démocratie, l’histoire, l’écosocialisme (des fiches de résumé seront produites par les rapporteurs de chaque atelier). Ces moment d’échanges et de formation nous ont permis à la fois d’élargir notre champs de connaissances, de proposer des idées nouvelles et d’affirmer nos positions en tant que jeunes socialistes.

Si un ensemble très vaste de thématiques ont pu être traitées lors de ce camp d’été, deux sujets d’actualité ont cristallisé les débats : TAFTA et le conflit Israélo-palestinien.

– La position des jeunes socialistes concernant le traité de libre échange entre l’Europe et les Etats-Unis (TAFTA) est claire : il n’est pas envisageable de soutenir un accord qui remettrait en cause nos acquis sociaux et nos normes environnementales, et il n’est pas soutenable qu’un tribunal arbitral profitable aux grands groupes industriels vienne briser notre fonctionnement démocratique. Nous, jeunes socialistes réaffirmons donc la nécessité d’une transition en profondeur vers un système écososialiste, en rupture avec le capitalisme néolibéral, et pour un développement plus respectueux de l’homme, de son environnement et de la démocratie.

– Le conflit au Moyen-Orient entre Israël et la Palestine doit également nous mobiliser. D’aucune façon cette crise majeure ne pourra se résoudre par le conflit armé, et les jeunes socialistes lancent un appel pour la reprise des négociations dans le but d’engager un processus de paix durable. Cela devra passer par un respect mutuel et des accords bilatéraux : l’arrêt des tirs de roquettes et frappes aériennes, l’arrêt de la colonisation par Israël et la reconnaissance d’un Etat Palestinien, la négociation sur de nouvelles frontières et la reconnaissance de l’Etat d’Israël par ses pays voisins.

Parallèlement à cette dynamique de travail, le camp d’été des jeunes socialistes a également été un moment de détente et de convivialité : baignade dans le lac, activités sportives, soirée dansante etc. Ce sont par ses moments qu’il est possible à la fois de renforcer notre cohésion de groupe et de remotiver notre engagement militant.

Le camp d’été s’est achevé par une plénière et par l’adoption d’une déclaration générale rédigée suite à ces 4 jours de travail. Ce texte sera présenté lors des universités d’été du PS et du MJS à la fin du mois d’aout et sera un socle pour notre participation aux états généraux de la famille socialiste à partir du mois de septembre.

Retrouvez la déclaration http://www.jeunes-socialistes.fr/2014/07/declaration-du-camp-dete-des-jeunes-socialistes/

 

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION

b14dba5fded33f03a37ac69d8af3c003--------------------------