Campagne sur le marché


Alain Rousset l’avoue bien volontiers. Il n’avait encore jamais fait campagne sur le marché de La Teste-de-Buch. Lui, pourtan t, « addictAlain Rousset a notamment croisé Michel Daverat, hier matin, au marché de La Teste. (PHOTO B. D.) » au marché de Pessac.

Article du 08/03/2010 de Sud Ouest par B. Dubourg

C’est désormais chose faite. Le président socialiste sortant du Conseil régional a endossé sa veste de tête de liste PS-PRG au scrutin de dimanche prochain pour arpenter, hier matin, les allées du plus grand marché dominical du bassin d’Arcachon.

« Ils font leur cinéma »

« C’est le moyen de rencontrer les gens de manière plus conviviale », assure le président candidat, en serrant quelques mains et s’arrêtant peu devant les étals, « pour ne pas trop gêner le commerce ». « Bonjour M. Rousset », lance un marchand de vêtements, fidèle au marché depuis trente-deux ans, avant de se lâcher : « Ça me fait sourire. On ne les voit pas de l’année et depuis un mois, ils font tous leur cinéma. Il n’y a même pas de dialogue, juste une poignée de mains. »

Michel Daverat, conseiller régional sortant Vert et second sur la liste Europe Écologie (1), tempère la critique. « On a vraiment l’habitude de venir le jeudi et le dimanche, chaque fois qu’on a des documents à remettre, et pas seulement en période électorale. » Françoise Coineau, testerine et candidate d’Europe Écologie, comme lui, confirme : « Nous allons aussi à Gujan, Salles et Andernos. Le marché est un endroit où les gens sont décontractés. »

« Échanger sur nos idées »

Les candidats se croisent et se saluent : « Nous respectons ceux qui militent dans le cadre républicain. » « Tu vas bien ? Je ne t’avais pas reconnu », adresse Alain Rousset à Michel Daverat, élu sur sa liste en 2004. Les sourires sont un peu crispés. Il y a plusieurs dimanches, déjà, que Marie-Paule Rousset et Fabrice Petit, élus à La Teste-de-Buch, distribuent les bulletins du Modem. Ce dimanche matin, ils ont été rejoints par les deux candidats du Bassin sur la liste de Jean Lassalle, Michel Londeix et Pascale Bosc-Bousquet : « On va là où on peut voir un maximum de gens sans les déranger. » Ils excusent l’absence de leur tête de liste, tout en précisant : « Il ne resterait pas au bar, il passerait deux à trois heures à faire le tour des commerçants. »

Monique Nicolas, candidate sur la liste NPA, fidèle au marché de sa commune, Salles, le jeudi, ne dédaigne pas celui de La Teste : « On vient pour échanger sur nos idées. Ici, les gens sont très tranchés, ils sont pour ou contre Olivier Besancenot. » Elle ne déplore cependant « aucune vraie agressivité ».

« Il faut du courage pour militer aujourd’hui, on a connu des températures plus élevées », lance Alain Rousset aux jeunes du Mouvement des jeunes Socialistes, qui restent tracter sur le marché alors qu’il poursuit sa visite sur le port de La Teste et dans une réserve de chasse du Teich, avec le député maire François Deluga. L’ancien vice-président de la Région reconnaît avoir toujours « une partie de son coeur à la Région ».

(1) Michel Daverat (Europe Écologie), Michel Sammarcelli (UMP), Michel Londeix (Modem) et François Deluga (porte-parole PS) débattent ce lundi, à 18 heures, sur Radio Côte d’Argent (90.4)

Auteur : BERNADETTE DUBOURG
b.dubourg@sudouest.com

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION

Centre de préférences de confidentialité

WordPress

Ce sont les cookies générés par notre système de gestion de contenu. Il ne recueille aucune donnée.

90plan, 90planBAK

Statistique

Nous utilisons Google Analytics à des fins analytiques.

_ga, _gat_gtag_UA_104410158_1, _gid

Commentaire