Communiqué de Presse – Pauvre piéton de Sud-Ouest


À lire le piéton ce jour on en viendrait presque à le plaindre, lui, plus que les gens dans la misère. Entre « ceux qui jonglent, qui geignent en faisant « madâââme », ceux qui sont à genoux la tête embrassant le sol, ceux qui présentent leur chat, leur chien et tendent un carton avec dessus « j’ai faim ! », le piéton a du mal, en ces temps de crise, à circuler entre les magasins, rue Sainte-Catherine.

Gageons que le piéton s’est pris les pieds dans sa plume face à tant de souffrance. Face à ce qui peut se lire aussi comme un dérapage populiste, le mouvement des jeunes socialistes, lui demande toutefois de revoir son jugement. Aux balades de mauvais goût du piéton, on préfèrera «la Ballade» de Brel qui priait du haut de ses vingt ans pour que «tous les clochards, puissent chanter, tôt le matin et tard le soir, des airs de liberté».

photo

 

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION

Centre de préférences de confidentialité

WordPress

Ce sont les cookies générés par notre système de gestion de contenu. Il ne recueille aucune donnée.

90plan, 90planBAK

Statistique

Nous utilisons Google Analytics à des fins analytiques.

_ga, _gat_gtag_UA_104410158_1, _gid

Commentaire