Homophobie : le combat pour l’égalité des droits et la non-discrimination continue !


«Nombre de psychologues, de psychiatres, ont démontré qu’il n’y a pas de relation entre célibat et pédophilie, mais beaucoup d’autres ont démontré, et m’ont dit récemment, qu’il y a une relation entre homosexualité et pédophilie. C’est la vérité, c’est le problème».

Les Jeunes Socialistes ne peuvent que s’indigner des propos prononcés par le numéro 2 du Vatican, le cardinal secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone. Ces propos proprement scandaleux ont évidemBenoit XVIment pour but d’étouffer la polémique sur le lien entre célibat des prêtres et pédophilie dans l’Eglise catholique. Sur cette question, le MJS n’a pas à se prononcer. Cela relève des affaires internes à l’Eglise catholique, dans lesquelles en tant que laïcs convaincus nous n’avons pas à nous immiscer au-delà de la condamnation de la pédophilie sous toutes ses formes, et donc bien évidemment au sein du clergé catholique.

Mais ce que nous ne pouvons pas accepter, c’est que la polémique dérive à ce point sur des questions qu’elle ne concerne pas. L’agitation de ces derniers jours sert une nouvelle fois de prétexte aux autorités catholiques ultraconservatrices pour stigmatiser et porter des accusations violentes et sans fondement sur les personnes homosexuelles. L’homophobie du Vatican, nous ne la découvrons pas. Elle s’est exprimée à de nombreuses reprises.

Non Monsieur Bertone, il n’existe aucun lien entre homosexualité et pédophilie ! Aucun psychiatre n’a jamais établi une telle corrélation – sauf peut être quelques fanatiques catholiques et ultraconservateurs qui n’ont en rien la qualité de psychiatre. Il est temps d’en finir avec cette homophobie virulente! Il n’est point besoin d’argumenter sur cette question tant les propos grossiers du cardinal révèlent sa cruelle ignorance ou sa mauvaise foi. Rappelons tout de même, s’il en était besoin, que la différence fondamentale entre pédophilie et homosexualité est que cette dernière repose sur le consentement mutuel de deux personnes ! Et elle ne constitue plus, depuis 1981 et grâce au courage de la gauche au pouvoir, un délit pénal. Les homosexuels sont des individus comme les autres, atteints d’aucune maladie, d’aucun trouble psychiatrique et dont les pratiques sexuelles ne seraient être assimilées à de la perversité, du vice ou un crime.

Encore une fois l’Eglise catholique est allée trop loin ! Les Jeunes Socialistes de Gironde condamnent fermement ces propos et rappelle que l’homosexualité n’est pas un choix de vie qui ne doit faire l’objet d’aucune condamnation, d’aucune discrimination, ni d’aucune stigmatisation. En revanche, le célibat des prêtres demeurent bien un choix de vie. Cet épisode nous alerte sur le fait que la lutte contre l’homophobie et a fortiori pour l’égalité des droits est encore d’actualité. La société a avancé sur bien des points mais le combat reste encore à mener contre les préjugés, les amalgames, le conservatisme et l’homophobie virulente. Pour réaffirmer cet engagement, les Jeunes Socialistes de Gironde participeront à la Gay Pride de Bordeaux, le 12 juin 2010, qui aura pour slogan « Discriminations : demain, j’arrête ». Pour faire cesser ces discriminations insupportables à l’encontre des personnes LGBT, continuons à nous indigner, à combattre l’homophobie sous toutes ses formes et à revendiquer l’égalité des droits !

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION

Centre de préférences de confidentialité

WordPress

Ce sont les cookies générés par notre système de gestion de contenu. Il ne recueille aucune donnée.

90plan, 90planBAK

Statistique

Nous utilisons Google Analytics à des fins analytiques.

_ga, _gat_gtag_UA_104410158_1, _gid

Commentaire