La défense de l’angélique des estuaires


La défense de l'angélique des estuaires dans Sud-Ouest
le 16 mai 2006

Pour une fois, on pourra affirmer que le PS est un parti angélique; ça ne le vexera pas. A condition bien sûr qu'il s'agisse de l'angélique de l'estuaire, une fleur protégée par l'Europe depuis 1982 et qui fleurit tous les deux ans.
La Gironde est d'ailleurs la terre promise de cette angélique puisque 75 % des 66 500 pieds recensés dans le monde poussent sur les berges de la Garonne. Sa destruction est passible de six mois d'emprisonnement.

Mais, pas plus que l'oenanthe de Foucault, l'angélique n'était jusqu'à présent guère connue. Jusqu'à ce que le Mouvement des jeunes socialistes s'émeuve du sort qui lui avait été réservé lors de la dernière Fête du fleuve où elle avait été fauchée sans pitié.

Saint-Michel : le projet sur les quais modifié. Avec l'aide de l'écologue Olivier Sigaut, le groupe socialiste à la mairie de Bordeaux s'est emparé du dossier. « Au début, cela ne nous a valu qu'ironie et sarcasmes », explique Jacques Respaud, le chef de file des élus PS de Bordeaux qui reconnaît que « la protection de l'angélique peut actuellement sembler futile à côté de ce qui se passe à la Sogerma mais reste néanmoins un dossier important. »
Les élus socialistes et Olivier Sigaut considèrent en tout cas comme une première victoire la décision de modifier le projet Corajoud sur les quais à hauteur de Saint-Michel. « Les quais vont être aménagés en pente douce pour favoriser le développement de l'angélique et non plus comme cela était prévu avec des coins pique-nique », souligne Jacques Respaud.
Le groupe socialiste et Olivier Sigaut aimeraient également que la mairie mette en place sur la berge de Saint-Michel « un sentier d'éco-interprétation » à l'intention des écoles et des associations pour permettre une meilleure éducation à l'environnement et à la citoyenneté. Un sentier à l'image de ce qui s'est fait à Nantes (avec un vrai succès de fréquentation) qui pourrait d'ailleurs bénéficier de fonds européens dans le cadre du PIC (Programme d'intérêt communautaire) Urban.

« La protection de l'angélique peut sembler futile à côté de ce qui se passe à la Sogerma mais cela reste un dossier important »

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION