Les Jeunes Socialistes engagés dans la lutte contre le SIDA !


Avec 6.000 décès par jours et 30 millions de contaminées dans le monde, le VIH est assurément le problème de santé publique numéro un aujourd’hui. En dépit des progrès tant en matière de soins qu’en matière de prévention, le SIDA reste un défi sanitaire majeur.

UN PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE EN FRANCE

En 2007, 6.500 personnes découvraient leur séropositivité en France. Derrière ce chiffre se cache un nombre important de personnes ignorant leur séropositivité. En effet la prévention est un élément essentiel dans la lutte contre le SIDA. La gratuité et l’anonymat, proposé par les centres départementaux de dépistages, sont un élément majeur dans l’accès à ces structures, en particulier pour les populations jeunes. La prévention par l’éducation dès le plus jeune âge dans les collèges et lycées est également primordiale.

Parmi les personnes contaminées chaque année en France, 2% le sont du fait de l’usage de drogues injectables. L’ouverture de salles de consommation supervisée de drogue permettrait une amélioration de l’état sanitaire des consommateurs et de réduire les contaminations VIH par voie de drogues injectables. Cette proposition doit être mise en débat au-delà des préjugés auxquels elle se heurte !

Notre génération, celle qui n’a jamais connu l’amour sans préservatif, ne peut également tolérer que trop souvent notre société exclue les personnes séropositives de l’accès à un emploi, aux loisirs, à une vie privée digne. La lutte contre les discriminations des personnes séropositives reste le grand absent des politiques de lutte contre le SIDA.

UN PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE DE DIMENSION INTERNATIONALE

En 2005, le G8 s’était fixé comme objectif de garantir l’égal accès aux traitements pour l’année 2010. Cet objectif est malheureusement loin d’être atteint : moins de 40% des personnes séropositives à travers le monde ont accès à un traitement rétroviral. Seul un effort financier conséquent des pays les plus riches pourra permettre d’accélérer le dépistage, une mise sous traitement plus grande et avec des traitements plus récents et un meilleur suivi médical et biologique. Cette inégalité dans l’accès au soin est inacceptable.

LES JEUNES SOCIALISTES MOBILISES SUR LE TERRAIN DANS LA LUTTE CONTRE LE SIDA !

Au-delà du débat et des propositions concrètes, les Jeunes Socialistes s’engagent sur le terrain ! En Gironde, nous avons par exemple rencontré les responsables de Sida Info Service afin d’organiser, dans le cadre de la campagne des régionales en mars 2010, une grand opération de distribution de préservatifs gratuits auprès des jeunes ! La responsabilité de la lutte contre le VIH est collective, les Jeunes Socialistes en sont conscients et entendent prendre part au combat commun.

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION

Centre de préférences de confidentialité

WordPress

Ce sont les cookies générés par notre système de gestion de contenu. Il ne recueille aucune donnée.

90plan, 90planBAK

Statistique

Nous utilisons Google Analytics à des fins analytiques.

_ga, _gat_gtag_UA_104410158_1, _gid

Commentaire