Les Jeunes Socialistes entendent les inquiétudes des lycéens !


Compte-rendu des premières votations lycéennes en Gironde : un bilan plus qu’accablant pour Luc Chatel

En partenariat avec plusieurs organisations politiques et syndicats de jeunesse de gauche, le Mouvement des Jeunes Socialistes a organisé une série de votations lycéennes partout en France. L’action unitaire visait à consulter les lycéens sur les réformes de l’enseignement secondaire actuellement en cours. « Pour ou contre la politique actuelle du gouvernement en matière d’éducation et de lycées ? », la jeune gauche a fait le pari d’interroger les premiers concernés. Sur les deux votations organisées en une semaine en Gironde, les lycéens se sont prononcés à 95,5% et 87,6% contre les réformes actuelles du gouvernement.

Mise à mal du principe de la carte scolaire, refonte des programmes dans le sens de la hiérarchisation des filières, suppressions massives de poste dans une logique strictement financière, réforme de la formation des maîtres avec une suppression de la période de stage : toutes ces réformes destructrices pour l’Education Nationale sont menées à la va-vite et sans consultations des premiers concernés, les lycéens.

C’est pourquoi les Jeunes Socialistes de Gironde ont participé à cette action en organisant en une semaine deux votations lycéennes sur Bordeaux :

– l’une au Lycée Brémontier, vendredi 9 avril, à laquelle ont participé plus de 50 lycéens en une heure, dont 95,5% se sont prononcés contre les réformes actuelles

– la seconde jeudi 15 avril devant le lycée Magendie de Bordeaux, a réuni plus de 80 votants en une heure, qui ont voté à 87% pour un lycée où l’on choisit sa filière, une carte scolaire qui respecte légalité et les moyens d’obtenir un diplôme correct.

Si cet appel est une votation et non une pétition, c’est pour montrer au Ministre de l’Éducation Nationale que la majorité des lycéens refusent sa politique, que la majorité des lycéens sont préoccupés par ce qui se passe aujourd’hui, qu’ils ont peur de l’avenir, de ce qui va leur arriver.

De nombreux lycéens, professeurs et personnels des lycées nous ont fait part de leurs inquiétudes quant à l’avenir de l’enseignement secondaire. Le sentiment de désengagement de l’Etat sur cette question essentielle pour l’avenir de notre pays et la résorption des inégalités sociales est grand. La colère gronde chez des lycéens qui se sentent exclus d’un processus de réforme qui pourtant les concerne au premier chef !

Aux côtés des lycéens, les Jeunes Socialistes militent pour un changement total de cap des réformes de l’Education Nationale. Nos propositions alternatives sont : le renforcement de la mixité sociale via une stricte carte scolaire, embauche massive de professeur, conseillers d’orientation et personnels dans les lycées, revalorisation des filières techniques et professionnelles, consolidation de la formation des personnels.

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION

Centre de préférences de confidentialité

WordPress

Ce sont les cookies générés par notre système de gestion de contenu. Il ne recueille aucune donnée.

90plan, 90planBAK

Statistique

Nous utilisons Google Analytics à des fins analytiques.

_ga, _gat_gtag_UA_104410158_1, _gid

Commentaire