L’UMP toujours plus empêtrée dans les affaires


Jeudi 22 novembre, Nicolas Sarkozy est convoqué par le juge Gentil au Tribunal de Bordeaux pour être entendu comme témoin dans l’affaire Bettencourt. Cette audition pourrait donner lieu à une mise en examen.

Les soupçons de financement illicite de la campagne de 2007 qui pèsent sur l’ancien Président de la République sont l’occasion de se remémorer les nombreuses affaires qui ont entaché sont mandat : les vacances tunisiennes de Michèle Alliot-Marie, le permis de construire frauduleux d’Alain Joyandet, les dérapages de Brice Hortefeux sur les Auvergnats, la mise en examen de Georges Tron pour harcèlement sexuel, les  12 000 € de cigares de Christian Blanc, l’implication d’Eric Woerth dans les affaires Bettencourt et de l’hippodrome de Compiègne…

Les Jeunes Socialistes de la Gironde seront présents devant le palais de justice de Bordeaux à partir de 11h pour rappeler ces faits, et le contraste qu’ils présentent avec les actions du Gouvernement Ayrault en faveur de la moralisation de la vie politique.

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION