MERCI !


C’est avec ce mot simple que les jeunes socialistes de la Gironde souhaitent saluer la victoire de Francois Hollande devenu le 6 Mai 2012 le septième President de la République française.

Merci car maintenant c’est bien un vent d’espoir, de dynamisme, de changement qui s’est levé.
Merci car maintenant c’est une France plus solidaire, plus fraternelle, et véritablement républicaine qui se dresse.
Merci aussi à cette génération changement qui a porté François Hollande jusqu’à la victoire grâce à un militantisme infatigable et une ferveur inégalée.

Aujourd’hui, cet espoir doit être concrétisé par une large victoire de la gauche à l’Assemblée Nationale. L’enjeu est bien devant nous, celui de donner une majorité au changement, clé de voute de la réussite et surtout de la mise en place d’une politique de progrès, axée sur la jeunesse et l’égalité. Quels plus beaux engagements que ceux ci pour redresser le pays? La jeunesse parce que c’est l’avenir de la France, l’espoir de chaque génération, et la condition de réussite de tous. L’égalité parce que c’est le coeur de toute exigence.

En donnant une majorité de gauche à l’Assemblée Nationale, nous pourrons avancer vers une société du progrès, c’est-à-dire une société juste qui permet à tous de faire des choix, de vivre mieux, d’innover, d’essayer bref de s’émanciper, individuellement et collectivement.

Nous permettrons au gouvernement de faire enfin le mariage pour tous, l’égalité salariale, la transition écologique, mais aussi l’allocation d’étude et de formation, les 150 000 emplois d’avenir, et de mettre fin au contrôle au faciès.

Francois Hollande offre donc toutes ces perspectives à un pays et un peuple épuisés de 5 ans de sarkozysme tour à tour violent, injuste et méprisant. Les Girondins ont largement accordé leur confiance à François Hollande, avec 56,61% des voix en Gironde et 57,18% à Bordeaux. Sur la deuxième circonscription de la Gironde, celle de la Députée PS Michèle Delaunay, François Hollande obtient 59,41% des votes, ce qui est une victoire historique.  

Constater, au matin du premier tour, que Marine Le Pen arrivait en tête chez les 18/24 ans est une réalité que nous devons affronter. Les Jeunes Socialistes sont prêts au changement au côté du nouveau President, emplis d’espoir mais aussi très conscients d’une situation où chômage, précarité et discours haineux propagent la désespérance sociale. Il est essentiel de continuer, même après l’élection, à discuter, échanger, aller à la rencontre du plus grand nombre pour inlassablement parler des engagements de Francois Hollande et des mesures très concrètes qui seront mises en place avant l’été : renégociation du traité budgétaire européen, blocage du prix à la pompe, retour sur la réforme des retraites, 25% d’augmentation de l’allocation de rentrée scolaire…

Les Jeunes Socialistes mettront donc tous leurs efforts au service de la construction de cette grande majorité de gauche à l’Assemblée Nationale, condition du changement. Ils ont déjà commencé le travail sur le terrain aux côtés des candidats girondins aux élections législatives. Jeudi 10 mai, ils se sont rendus aux lancements de campagne de Michele DELAUNAY, Marie RECALDE, Pascale GOT, Alain ROUSSET, Noël MAMERE et sa suppléante Naïma CHARAÏ.

Jusqu’au 17 juin, ils se rendront sur chaque circonscription, et auront un objectif : donner une majorité au changement.

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION