Rénovation du Parti, réforme des institutions


Intervention de Fabien Laluce, militant MJS, lors du débat sur la rénovation du Parti Socialiste auquel le Mouvement des jeunes socialistes était invité, 16 juin 2010, 16 juin 2010


Les Jeunes Socialistes saluent la volonté du PS de rénover notre organisation et nos modes de fonctionnement dans le sens de plus de clarté, d’efficacité et de démocratie.

Parce que le devoir de changement nous concerne tout particulièrement. Nous qui n’avons jamais connu la victoire de la famille socialiste aux élections présidentielles et nous qui sommes l’avenir de notre famille socialistes, nous partageons ce devoir de victoire et pensons que nous devons nous aussi contribuer au renouveau du Parti.

Les Jeunes Socialistes souhaitent contribuer au travail de rénovation du Parti et de réforme de son organisation, son fonctionnement et de ses instances.

Ce que nous voulons pour nous maintenant dans un souci d’exemplarité, nous aurons la responsabilité, après notre victoire, de l’appliquer à la société dans son ensemble.

L’évolution de nos instances qui s’annonce, s’inscrit dans une dynamique intéressante, et nous tenons à la saluer. Nous devons en effet faire en sorte, que la famille socialiste ne se résume plus à un combat de personnes mais bien à un débat de fond, un débat d’idées. Les futurs dirigeants socialistes doivent représenter des idées, et non une personnalité. Nous devons donc le réaffirmer haut et fort par cette convention nationale !

Après la victoire en 2012 c’est une profonde réforme des institutions que nous devrons mettre en œuvre. Il est grand temps d’en finir avec la Ve République, ses dérives présidentialistes, autoritaires, qui bafoue toujours plus les principes élémentaires de la démocratie parlementaire, et de passer à une VIè République fondée sur le pluralisme et une démocratie renforcée et renouvelée. La réforme des institutions doit être au cœur de notre projet car elle constitue le préalable à la mise en œuvre de celui-ci. Portant un projet de renouveau sur le fond, nous devons non seulement changer la vie mais aussi repenser la façon de gouverner notre pays.

Les Jeunes Socialistes appellent à la mise en place d’un régime strictement parlementaire dans lequel la prééminence du Président, élu au suffrage universel direct, n’aura plus sa place. Il faut au contraire redonner au Parlement, élu à la proportionnelle intégrale et garant de la pluralité, toute sa place et tout son rôle de législateur et de contrôle de l’exécutif.

Dans la Vie République, la citoyenneté devra également retrouver tout son sens et le citoyen être au cœur de l’action publique. La participation de chacun à la vie démocratique et aux décisions collectives sera renforcée par des mécanismes et procédures de démocratie directe, de consultation, d’initiative populaire, de référendum. Tout cela nous l’avons initié sous le gouvernement de Lionel Jospin. Il faut aujourd’hui aller plus loin pour réconcilier les français avec l’action publique.

Cette réforme des institutions ne pourra être un succès que si elle s’accompagne d’une interdiction stricte et absolue du cumul des mandats, qui redonnera du souffle et de la vigueur à notre démocratie.

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION

Centre de préférences de confidentialité

WordPress

Ce sont les cookies générés par notre système de gestion de contenu. Il ne recueille aucune donnée.

90plan, 90planBAK

Statistique

Nous utilisons Google Analytics à des fins analytiques.

_ga, _gat_gtag_UA_104410158_1, _gid

Commentaire