Un pas de plus vers l’allocation d’autonomie

“Nous continuerons d’augmenter les bourses pour aboutir à une allocation d’autonomie”

La phrase est lâchée ! Aujourd’hui au Sénat, Geneviève FIORASO, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, s’engageait publiquement pour la création d’une allocation d’autonomie.

Il y a quelques mois déjà, la ministre proposait au parlement une réforme historique des bourses qui améliorera la situation financière de 92.000 étudiants dont 55.000 qui, auparavant, ne percevaient aucune aide.

Rappelons que les jeunes socialistes, depuis plusieurs années, défendent l’idée d’une allocation d’étude et de formation basée sur les revenus du jeune et non plus de ses parents, afin de garantir son émancipation.

Tweet Fioraso

http://www.jeunes-socialistes.fr/volontaires/le-pacte-pour-les-jeunes/mettre-en-place-un-parcours-dautonomie-pour-la-reussite-de-tous/

Les Jeunes Socialistes présentent le vrai bilan D’Alain Juppé

2013-07-01-politique-alain-juppe

Rétablir la vérité sur le bilan d’Alain Juppé, c’est l’objectif que se sont donné les jeunes socialistes pour débuter la campagne des municipales.

Parce que derrière les pierres blanches rénovées du centre ville se cache une dure réalité, conséquence directe des choix de l’actuel maire UMP.

Pour commencer, quatre thématiques : la lutte contre la pauvreté, le logement, la petite enfance et la fiscalité. Quatre sujets qui rythment la vie des Bordelais, et sur lesquels la politique Juppé est à la traîne, par choix.

C’est possible ! Pour prouver qu’il s’agit bien là de volonté, et montrer qu’une autre politique est possible, le choix à été fait de comparer la situation de Bordeaux avec celle d’autres villes parmi les dix plus importantes en France. Le constat est sans appel :

À Bordeaux, alors que le nombre de ménages sous le seuil de pauvreté atteint 18%, la part consacrée au social sur le budget global de la ville s’élève à 2,74%, quand Grenoble y alloue 7,2%, Nantes 5,9% et Toulouse 5,6% ;

En ce qui concerne les logements sociaux, la situation est plus alarmante encore. En effet, depuis 2001, leur proportion n’a augmenté que de 1%, pour passer de 15% à 16%, alors même que la loi SRU impose aux municipalités un taux minimum de 25%. Et encore une fois, d’autres maires ont choisi une politique ambitieuse en la matière : à Nantes, 25%, à Strasbourg, 28%.

Et pourtant, Bordeaux parmi les dix plus importantes villes du pays est celle où la fiscalité locale est la plus importante. En moyenne en 2012, les Bordelais payaient 784€ de taxe d’habitation et taxe foncière. Dans le même temps, les Lillois versaient 574€, les Strasbourgeois 509€ et les Toulousains 455€.

Malgré cette fiscalité record, les services publics sont réduits à peau de chagrin. Prenons l’exemple de l’accueil de la petite enfance. On dénombre à Bordeaux 2,94 places en crèche pour 1000 habitants, quand Lyon en compte 10,45, Strasbourg 12,81 et Paris 16,29.

Bordeaux a besoin d’un nouveau souffle, d’une politique plus ambitieuse : culture, sport, jeunesse, économie, transport, là doivent être les priorités du prochain maire de Bordeaux.

À suivre…

Alain Juppé : une vision personnelle de la démocratie

Lundi 24 juin Alain Juppé a réaffirmé son refus de présider la réunion des présidents de groupe qui précède chaque Conseil municipal. Interpellé sur ce sujet par plusieurs représentants de l’opposition, il a même fait part de sa volonté de modifier le règlement intérieur pour pouvoir continuer à déléguer à un adjoint cette responsabilité réglementaire du Maire.

Ce brusque rejet de la présidence des réunions des présidents de groupe pourrait être la marque d’une volonté d’Alain Juppé d’améliorer le fonctionnement démocratique en partageant le pouvoir et les responsabilités. Les mauvaises langues pourraient suggérer que Lire la suite

Tweet’apéro sur la politique de François Hollande

Le Président de la République François Hollande sera le jeudi 28 mars l’invité de France 2 et répondra aux questions de David Pujadas.

Nous vous proposons de nous retrouver jeudi à partir de 19H45 à la Brasserie les Halles (1 place des Capucins à Bordeaux) pour regarder ensemble l’interview et poster en direct des commentaires sur les réseaux sociaux . Cet évènement sera l’occasion d’ouvrir le débat à tous, militants et non militants, n’hésitez pas à en parler autour de vous et à faire venir des connaissances.

PointGouv : les jeunes socialistes questionnent Christiane Taubira

PointGouv Taubira Les jeunes socialiste de la gironde

Les jeunes socialistes de la gironde vous invite au Simeone Caffe pour suivre, LiveTweeter et poser des question en direct sur Twitter à la ministre, puis débattre des orientations et réformes sur la Justice !

Christiane Taubira sera reçue à Solférino (Paris) par le mouvement des jeunes socialistes et répondra à nos questions sur Twitter!

Pour une école de l’égalité

 

Les Jeunes Socialistes lancent une campagne de soutien à la grande réforme de l’Education de Vincent Peillon. Refonte des rythmes scolaires, scolarisation dès 2 ans, 60 000 postes en plus dans l’enseignement et des professeurs mieux formés, nouvelle carte scolaire et lutte contre les discriminations : les Jeunes Socialistes soutiennent le gouvernement, qui met la réussite de tous au cœur de son combat pour les élèves.

Munis d’un tract imprimé à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires, les militants des Jeunes Socialistes se rendront devant tous les lycées, les universités dans nos quartiers et nos villages, pour expliquer et défendre ces mesures en faveur d’une Ecole de l’égalité qui ne laisse personne de côté. Un combat d’autant plus déterminant que 10 ans de droite ont profondément abîmé une institution qui, aujourd’hui, creuse les inégalités plus qu’elle ne les réduit. Lire la suite

Rupture de style au sommet de l’Etat

Jeudi 22 novembre, les Jeunes Socialistes girondins étaient présents devant le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux pour l’arrivée de Nicolas Sarkozy, convoqué par le juge Gentil dans le cadre de l’affaire Bettencourt. L’actualité de cette affaire judiciaire était l’occasion de rappeler quelques faits, qui loin d’être anecdotiques, sont révélateurs du changement qu’a déjà apporté le Gouvernement de Jean Marc Ayrault.  Lire la suite