Proposition de loi sur le génocide arménien


Madame, Monsieur le député, chers camarades,
Aux députés socialistes de la Gironde
Mme Conchita Lacuey
M. Michel Sainte-Marie
M. Pierre Ducout
M. Bernard Madrelle
Le 18 janvier 2001, l’Assemblée nationale adoptait à l’unanimité la proposition de loi relative à la reconnaissance du génocide arménien de 1915. Or, ce débat reste sensible dans notre pays, puisque s’y expriment librement des thèses négationnistes aussi inacceptables que celles que l’extrême droite a parfois tenté de défendre concernant la Shoah.

Les mouvements négationnistes, qu’ils soient issus de groupuscules politiques ou de mouvements communautaires, sont inacceptables dans notre démocratie. Mais il y a pire : les manifestations publiques qui ont été organisées ces derniers mois pour exprimer ce négationnisme se sont régulièrement conclues par des violences à l’encontre de militants arméniens ou de gauche ; des actes de vandalismes ont également été perpétrés, ainsi que la profanation d’une stèle à la mémoire du génocide arménien, à Lyon.
Permettre la libre expression des ces thèses négationnistes, c’est d’une part violer la mémoire d’un peuple et l’histoire de l’humanité ; c’est d’autre part laisser libre cours à des graves troubles de l’ordre public, qui sont de fait une profonde remise en cause de la volonté de vivre ensemble et des valeurs démocratiques fondatrices du pacte républicain. Le négationnisme politique ou communautaire, tel qu’il se manifeste à l’heure actuelle, n’est pas une opinion d’historien, mais la manipulation de l’histoire à des fins de propagande raciste et haineuse.

Une proposition de loi a été déposée par des députés socialistes, concernant la condamnation de cette autre forme de négationnisme. Le 10 mai, la commission des lois de l’Assemblée nationale a rejeté de fait la proposition de loi socialiste, mais le débat parlementaire peut encore avoir lieu si vous, députés, en décidez ainsi par un vote à main levée. Ce vote aura lieu jeudi 18 mai à 9h à l’Assemblée Nationale.
La représentation nationale a le devoir de défendre les valeurs de la République, au premier rang desquelles figure la dignité humaine. Les députés socialistes se doivent de soutenir cette proposition, et d’agir de voter cette loi afin qu’en France nul ne puisse nier la réalité historique et contester l’existence d’un crime contre l’humanité. La reconnaissance du génocide arménien perpétré par l’Etat turc ne peut rester une seule déclaration de principe. Cette mémoire, si menacée aujourd’hui, doit être protégée et défendue.
La loi qui doit être votée n’est donc que la suite logique de la loi de 2001, sa mise en effectivité. Ne pas voter cette proposition, c’est fermer les yeux sur les violences et les profanations qui ont lieu en ce moment. Ne pas voter cette loi, c’est refuser le droit à la mémoire du peuple arménien, et au respect de l’histoire de l’humanité.
Au nom du Mouvement des Jeunes Socialistes de la Gironde, je te demande, cher-e camarade, d’être présent dans l’hémicycle et de voter pour l’examen de la proposition de loi qui a été déposée.
Le MJS a toujours soutenu la reconnaissance du génocide arménien et été solidaire du combat de leur peuple et du peuple kurde face à la répression et l’oppression de l’Etat turc. A l’heure où la Turquie souhaite s’intégrer à l’Europe, nous devons réaffirmer fortement que cette intégration ne peut se faire qu’après la reconnaissance de l’existence de ces minorités nationales, de leur histoire et l’établissement de garanties pour leur épanouissement.

Je me tiens à ta disposition pour nous rencontrer et discuter de cette question. Je peux également te mettre en relation avec un des représentants nationaux de la F.R.A. Nor Seround, les jeunes socialistes arméniens, dont nous sommes solidaires par cette mobilisation.

Dans l’attente de ta réponse sur tes intentions concernant ce vote, reçois, cher camarade, mes sentiments socialistes les plus sincères.

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION

Centre de préférences de confidentialité

WordPress

Ce sont les cookies générés par notre système de gestion de contenu. Il ne recueille aucune donnée.

90plan, 90planBAK

Statistique

Nous utilisons Google Analytics à des fins analytiques.

_ga, _gat_gtag_UA_104410158_1, _gid

Commentaire