Ségolène Royal : le seul espoir pour la jeunesse !


Image Les jeunes d’aujourd’hui sont la première génération qui vivra moins bien que ses parents. Constat alarmant que les chiffres viennent étayer : 150 000 jeunes sortent chaque année de l’enseignement supérieur sans qualification, 50% des étudiants sont obligés de se salarier, les jeunes sont de véritables variables d’ajustement, premières victimes de la précarité.

Si la jeunesse réclame une reconnaissance et des mesures adaptées aux difficultés qu’elle vit, ce n’est pas pour être une catégorie de plus dans la société mais bien parce qu’elle est l’avenir de ce pays.

Pour répondre à ces interrogations, Ségolène Royal avec le pacte présidentiel place la jeunesse au coeur de son ambition pour la France.

– La création d’une allocation d’autonomie pour tous les jeunes, sous conditions de ressources et avec un contrat pour faciliter l’insertion des jeunes dans la vie active, sera le pilier central de cette nouvelle politique.

– Le Contrat Première Chance entend répondre au défi de l’insertion professionnelle des jeunes peu qualifiés. Cette convention, véritable engagement de la part de la Région (qui prendra en charge durant un an le salaire du jeune), de l’entreprise et du jeune, personnellement suivi et accompagné sera un moyen de combattre efficacement le chômage. Pas de précarisation de la jeunesse dans ce nouveau contrat de travail mais au contraire des mesures adaptées, entendant répondre à des difficultés tous les jours durement vécues.

– L’instauration du droit au premier emploi afin qu’aucun jeune ne reste au chômage plus de six mois et la création de 500 000 emplois tremplins tendent vers le même objectif : redonner toute sa place à la jeunesse et lui offrir une perspective d’avenir.

Ségolène Royal entend également redonner toute sa place à l’Ecole, du service publique de la petite enfance à l’université, en lui redonnant les moyens de l’excellence pour tous : substantielle  et nécessaire augmentation des moyens, création d’un service public de l’orientation, politique ambitieuse pour les ZEP etc.

Toutes ces mesures, et bien d’autres, ont convaincu des milliers de jeunes de s’engager pour porter avec le MJS haut et fort le pacte présidentiel, pour conduire Ségolène Royal et les socialistes à la victoire. Ségolène Royal est la seule candidate à proposer un véritable projet de société dans lequel la jeunesse tient une place centrale ; elle est la seule à répondre efficacement au besoin d’autonomie, de sécurisation des jeunes, à leurs doutes et à leurs interrogations. L’enjeu est fondamental, pour les jeunes comme pour l’ensemble des Français, c’est maintenant plus que jamais, qu’il faut choisir le changement.

Les jeunes savent dans quel camp se trouve le changement : le 22 avril et le 6 mai ils voteront « Ségolène Royal ».

 

 

 

 

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION

Centre de préférences de confidentialité

WordPress

Ce sont les cookies générés par notre système de gestion de contenu. Il ne recueille aucune donnée.

90plan, 90planBAK

Statistique

Nous utilisons Google Analytics à des fins analytiques.

_ga, _gat_gtag_UA_104410158_1, _gid

Commentaire