Pourquoi Ségolène Royal va gagner !


ImageLe 22 avril, les Français se sont exprimés clairement pour les deux candidats qu’ils souhaitaient voir au second tour dimanche 6 mai. Avec près de 26% des voix, Ségolène Royal se qualifie aisément en réalisant un score historique qu’aucun candidat socialiste n’avait obtenu depuis une vingtaine d’années. Le taux de participation record est une réussite, le net recul du Front National en est une autre. Depuis 1965, jamais autant d’électeurs ne s’étaient rendus aux urnes pour démontrer leur attachement à la démocratie et leur intérêt pour la politique.

Au niveau local, les motifs de satisfaction sont encore plus nombreux. Ségolène Royal arrive en tête en Aquitaine, en Gironde, sur la Communauté Urbaine de Bordeaux, à Bordeaux, ainsi que dans la seconde circonscription si chère à Alain Juppé ! Ce résultat est un signe plus qu’encourageant à destination de tous ceux qui se sont investis sur le terrain, au premier rang desquels les jeunes socialistes. Au delà d’une campagne très active, ce sont bien les valeurs du pacte présidentiel qui ont convaincu un grand nombre d’électeurs. Il convient désormais de les faire triompher. Ségolène Royal sera la présidente d’une France solidaire, humaniste et profondément démocratique. Ses propositions modernes, élaborées à l’écoute des Français, répondent aux attentes actuelles tout en construisant l’avenir. Avec ambitions, mais réalisme, elles dressent le cadre d’une action politique volontariste articulant efficacité économique, avancées sociales et excellence environnementale. Une société plus juste passe par une Europe plus forte, un Etat actif et des institutions rénovées.

Après le premier tour, nous avons affaire désormais affaire à une nouvelle dynamique. La logique arithmétique consistant simplement à comptabiliser les voix de droite et de gauche pour prophétiser l’issue du second tour est une erreur. Les cartes sont rebattues, c’est une autre campagne qui commence. L’élection de François Mitterrand en 1981 contre un candidat sortant donné favori en est la parfaite illustration. Aujourd’hui, l’ensemble des mouvements de gauche appellent d’ores et déjà à l’unité derrière Ségolène Royal pour vaincre Nicolas Sarkozy. Où est donc cet appel en faveur du candidat UMP ? Aveuglé par son arrogance et ses certitudes, il dévoile sa véritable nature : celle d’un homme capable de défendre la thèse scandaleuse d’une pédophilie génétique. A l’opposé du projet unificateur de Ségolène Royal, la radicalisation de Nicolas Sarkozy effraye et mobilise contre lui. Dans ces conditions, comment peut-il espérer un report de voix suffisant pour être élu ?

 

Ségolène Royal incarne le vrai changement et son projet est la seule alternative crédible pour la France. Ensemble battons nous pour assurer son élection : le 6 mai 2007, le devoir de victoire.     

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION

Centre de préférences de confidentialité

WordPress

Ce sont les cookies générés par notre système de gestion de contenu. Il ne recueille aucune donnée.

90plan, 90planBAK

Statistique

Nous utilisons Google Analytics à des fins analytiques.

_ga, _gat_gtag_UA_104410158_1, _gid

Commentaire