Jeudi 1er mars : Ségolène Royal à Mont-de-Marsan


ImageCe jeudi 1er mars 2007, Ségolène Royal tiendra un meeting à Mont-de-Marsan. Comme à chacune de ses étapes, le Mouvement des Jeunes Socialistes sera présent et participera activement à l’organisation de ce meeting. Le MJS, qui porte haut et fort les revendications de la jeunesse, est ravi de voir que celle-ci est au centre du pacte présidentiel de Ségolène Royal.

Jeunesse, qui a été négligée et niée pendant ces cinq dernières années. Il n’est donc pas étonnant que la droite hésite à dresser son bilan désastreux : suppression de postes de l’Education Nationale, échec retentissant du CPE abrogé et du CNE pour n’en citer que quelques-uns. A ceux qui reprochent à la gauche de vouloir créer une république de l’assistanat, notamment en matière d’emploi, nous répondons que les socialistes veulent une République de l’émancipation et de l’autonomie. Preuve en est notre détermination à refuser le chômage d’un jeune pendant plus de six mois ; nous proposons également la mise en place d’une allocation d’autonomie, revendication du MJS de longue date.

 

Drôle de coïncidence, c’est ce même jeudi, le candidat de l’UMP, a choisi de tenir un meeting à Bordeaux, quelques semaines après celui d’un autre candidat de droite François Bayrou. Celui-ci même, qui depuis quelques semaines tente de faire croire aux Français qu’il est le candidat affranchi de tout clivage politique. Lorsque l’on prétend à la présidence de la République, mieux vaut ne pas avoir la mémoire courte : Bayrou, allié de la droite depuis toujours et dont quelques amis d’hier n’hésitent d’ailleurs plus à se rallier à l’UMP.

Quant à Nicolas Sarkozy, candidat, bichonné par les médias. Il faut dire que ses multiples casquettes, tantôt ministre du gouvernement, tantôt candidat lui permettent de multiplier ses apparitions médiatiques. Mais au-delà, c’est étrange de constater comme il ne se passait pas deux jours sans qu’un nouveau sondage montre la candidate socialiste en perte de vitesse, et depuis que la tendance s’inverse, les sondages se font plus timides dans les journaux télévisés, et ne font que de minces encadrés dans la presse écrite. Mais de telles attaques sournoises ne freineront pas Ségolène Royal dans son élan, fortes de ses nombreux soutiens.

 

Jeudi prochain, c’est certain, ce meeting sera relayé, car Mont-de-Marsan, sera une nouvelle occasion de décliner les enjeux du pacte présidentiel et de mettre en avant la cohérence du projet de Ségolène Royal. Ce que propose notre candidate aux Français, c’est un véritable projet qui, forts des débats participatifs a une légitimité auquel ne peut prétendre aucun autre pacte. C’est pourquoi le MJS Gironde sera présent jeudi à Mont-de-Marsan, pour soutenir Ségolène Royal et son Pacte Présidentiel.

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION