Villepinte : Ségolène, la seule alternative face à la droite


Image20 000 ! Nous étions 20 000 rassemblés dimanche 11 février au parc des expositions de Villepinte. Rassemblés autour de notre candidate, rassemblés autour d’un projet, rassemblés autour d’un pacte avec les Français. Et rassemblés autour d’une conviction : face au véritable danger que représentent les droites – qu’elles soient centristes, libérales-communautaristes ou extrémistes- Ségolène Royal est la candidate de l’alternative, la seule à proposer une réponse crédible aux grandes crises auxquelles nous devons faire face.

Certains – ceux qui n’avaient pas compris la phase des débats participatifs ou, pire, ceux qui n’avaient pas voulu la comprendre, prétendaient que nous n’avions pas de projet. La réponse est arrivée, claire et précise : 100 propositions, 9 priorités, un pacte avec les Français, un engagement sur notre projet et sur les convictions que nous porterons une fois au pouvoir.

La matinée a été réservée à la restitution des débats participatifs (plus de 6000 organisés dans toute la France) et aux interventions  de différents responsables, notamment Razzye Hamadi, président du M.J.S., qui a rappelé toute la détermination de notre génération militante à faire que le bulletin Ségolène Royale soit celui dans lequel se reconnaisse toute la jeunesse dès le 22 avril.

François Hollande, lui, a sonné la charge contre Nicolas Sarkozy, dans une attaque en règle de son projet, de ce qu’il défend, et des contradictions dont il est passé maître. Mêlant humour et précision, son discours, mobilisateur, a été le signe clair que, désormais, nous ne laisserons plus la droite se livrer à sa mascarade, et que nous dévoilerons ce qu’elle veut vraiment sur chaque thème, à chaque propositions, en rappelant ses échecs et ses dangers.

L’après-midi, après l’afflux progressif de milliers de sympathisants venu écouter notre candidate, Ségolène a détaillé son pacte présidentiel. Parce qu’une campagne ne saurait être qu’une opposition à la droite, elle a détaillé un programme très ambitieux, volontariste, et résolument ancré à gauche. Et c’est une assistance survoltée qui a pu entendre sa détermination à lutter contre les inégalités sociales, à instaurer une allocation d’autonomie, ainsi que la gratuité des soins pour les jeunes. C’est un auditoire conquis qui a acclamé sa détermination à lutter pour le développement durable, et notamment pour la protection de notre planète.

Augmentation de 10 % du budget de la recherche par an ; SMIC à 1500 euros et revalorisation des bas salaires ; redécoupage de la carte scolaire pour une véritable mixité sociale ; revalorisation de 5% de la retraite et des pensions d‘invalidités ; suppression de l’article 49-3 de la constitution et mandat unique des parlementaires ; introduction de logement sociaux dans tous les programmes immobiliers ; service public de la caution ; objectif de 20 % d’énergies renouvelables ; garantir un véritable processus pour l’accompagnement et le retour à l’emploi… Autant de propositions claires, précises, attaquant de front les défis qui se posent à nous et offrant des solutions concrètes et efficaces. Bref : une entrée en matière parfaite pour cette nouvelle phase de campagne, où désormais la priorité est à faire connaître et défendre nos propositions, notre projet, notre vision et notre ambition pour la France.

16 jeunes girondins du M.J.S. étaient présents pour ce W.E. Tous sont ressortis conquis, et extrêmement motivés et résolus à rentrer en pleine campagne. Il n’y a maintenant plus qu’une idée, plus qu’un objectif : gagner l’élection présidentielle. Et offrir à la France une véritable alternative à gauche.

 Consultez les photos du meeting !

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION