Une république (ir)réprochable


Le mercredi 8 Février, M. Eric Woerth sera entendu par le parquet de Bordeaux dans le cadre de l’affaire Bettencourt. L’ancien ministre du budget et trésorier de l’UMP pourrait être mis en examen pour financement illégal de parti politique, abus de faiblesse et financement illégal de campagne électorale, aux dépens de Liliane Bettencourt, riche héritière du groupe L’Oréal.

Alors que Nicolas Sarkozy défendait sans cesse une « République irréprochable », son mandat se termine sur cette affaire, touchant directement ses proches et sa campagne électorale de 2007.  En effet, Claire Thibout, comptable de la milliardaire à l’époque, a confessé avoir remis à Patrice De Maistre, proche d’Eric Woerth et de Mme Bettencourt, la somme de 50 000 euros en liquide. Les fonds en cause auraient été tirés d’enveloppes distribuées par Mme Bettencourt, longtemps préservée de la curiosité du fisc. Un conflit d’intérêt évident, M. Woerth étant alors ministre du budget. Etrange… Nicolas Sarkozy expliquait pourtant il y a quelques semaines vouloir lutter sans relâche contre les fraudeurs ! Mais quels fraudeurs ?

Ces révélations placent le Président sortant en première ligne, à moins de 80 jours du premier tour de la présidentielle. Alors que la majorité y voit une volonté de la part des juges, de « s’immiscer dans la campagne », nous pouvons plutôt considérer que la justice n’a pas de raison de se faire à deux vitesses, et que le calendrier du Président de la République ne doit en rien freiner l’instruction. Si M. Woerth devait être inculpé, jugé et rendu coupable, alors les personnes directement impliquées n’auraient d’autre choix que d’assumer les conséquences de choix indignes pour notre République.

Les Jeunes Socialistes de la Gironde espèrent que la lumière sera faite sur cette affaire, sans tentative d’intimidation, et que Jean-Michel Gentil aura le courage d’entendre le chef de l’Etat comme le fit le juge Halphen avec Jacques Chirac si la nécessité se présentait.
Le changement avec François Hollande passera par la transparence et la fin du conflit d’intérêt, pour enfin offrir à la France une République véritablement irréprochable.

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION

Centre de préférences de confidentialité

WordPress

Ce sont les cookies générés par notre système de gestion de contenu. Il ne recueille aucune donnée.

90plan, 90planBAK

Statistique

Nous utilisons Google Analytics à des fins analytiques.

_ga, _gat_gtag_UA_104410158_1, _gid

Commentaire