Vinci / Bordeaux : de juteux partenariats pour la société privée


Quelques jours à peine après l’annonce du maire d’augmenter les impôts dans sa ville, l’opposition socialiste à Bordeaux a déniché une information étonnante.

La gestion / l’exploitation du parking des Grands Hommes a été confiée, en 1988, à la Société Vinci. Le contrat, équitable à l’époque, prévoyait que soient reversés à la Ville la moitié des bénéfices engrangés par la société. 
Ce contrat prend fin en 2005, et Alain Juppé laisse alors libre l’exploitation du parking, permettant ainsi à Vinci d’accumuler en 9 ans 5,6 millions d’euros de bénéfices net !
 Dans le même temps, la société ne reversera à la Ville que… 152 € par an au titre de l’occupation du domaine public.

Alors que la Ville de Bordeaux s’apprête à reverser 6,5 millions d’euros par an à Vinci au titre du loyer du grand stade, la société a trouvé dans la ville centre de l’agglomération un juteux partenariat. 
Le groupe socialiste s’apprête, pour rendre l’argent aux Bordelais, à demander à Alain Juppé la renégociation du contrat. S’il refusait, les élus d’oppositionpourraient saisir la justice administrative.

VisuelWeb

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION

Centre de préférences de confidentialité

WordPress

Ce sont les cookies générés par notre système de gestion de contenu. Il ne recueille aucune donnée.

90plan, 90planBAK

Statistique

Nous utilisons Google Analytics à des fins analytiques.

_ga, _gat_gtag_UA_104410158_1, _gid

Commentaire