Vinci / Bordeaux : de juteux partenariats pour la société privée


Quelques jours à peine après l’annonce du maire d’augmenter les impôts dans sa ville, l’opposition socialiste à Bordeaux a déniché une information étonnante.

La gestion / l’exploitation du parking des Grands Hommes a été confiée, en 1988, à la Société Vinci. Le contrat, équitable à l’époque, prévoyait que soient reversés à la Ville la moitié des bénéfices engrangés par la société. 
Ce contrat prend fin en 2005, et Alain Juppé laisse alors libre l’exploitation du parking, permettant ainsi à Vinci d’accumuler en 9 ans 5,6 millions d’euros de bénéfices net !
 Dans le même temps, la société ne reversera à la Ville que… 152 € par an au titre de l’occupation du domaine public.

Alors que la Ville de Bordeaux s’apprête à reverser 6,5 millions d’euros par an à Vinci au titre du loyer du grand stade, la société a trouvé dans la ville centre de l’agglomération un juteux partenariat. 
Le groupe socialiste s’apprête, pour rendre l’argent aux Bordelais, à demander à Alain Juppé la renégociation du contrat. S’il refusait, les élus d’oppositionpourraient saisir la justice administrative.

VisuelWeb

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION