Weekend de coordination régionale – Soustons


Rassemblés à Soustons à l’initiative de la Fédération des Landes et du Comité de Coordination Régionale, les Jeunes Socialistes d’Aquitaine se sont réunis en ce week-end du 17 et 18 mai 2014 pour un temps de formation et de militantisme autour des élections européennes. Le soleil et le plaisir de se retrouver entre camarades auront permis à cet événement d’offrir les mêmes satisfactions qu’au premier week-end CCR organisé en mars dernier à Agen, le lac en supplément.

La matinée du samedi était consacrée à la politique de développement économique en territoire rural mise en place par le Conseil Régional d’Aquitaine. Éric Guilloteau, Maire d’Ondres, Président de la communauté des communes du Seignanx et Conseiller Régional délégué au développement économique, était le premier invité de ce week-end.

Pilier du dynamisme économique aquitain, l’innovation représente 10% du budget total du Conseil Régional, ce qui en fait proportionnellement le premier budget dédié à l’innovation sur l’ensemble des régions françaises. Une telle politique a permis en particulier :

–       la mise en fonctionnement de 6 écoles d’ingénieurs en Aquitaine, financées à 100% par le Conseil Régional,

–       le soutien aux Centres de Formations des Apprentis.

Ce sont ces initiatives qui offrent aux jeunes aquitains un enseignement de qualité, et des compétences reconnues sur l’ensemble de la France et à l’International.

En début d’après-midi, Laurence Harribey, Renaud Lagrave et Jérôme Marbot, candidats aux élections Européennes de la circonscription Sud-Ouest, ont partagé avec les jeunes militants un temps d’échange sous le chapiteau des jeunes socialistes. Leur force de conviction et leur dynamisme nous engagent à redoubler nos efforts militants pour la dernière semaine de campagne.

Les débats se sont orientés sur le cœur de cible des élections européennes, à savoir les jeunes. Cette élection peut marquer un véritable tournant dans la construction européenne dont notre génération a toujours bénéficiée. L’espace démocratique et de paix qu’est l’Europe est actuellement contesté par les extrémistes, créant une lame de fond obscurantiste contre laquelle les Jeunes Socialistes doivent lutter. Ce combat contre l’abstention, très forte chez les jeunes, doit être le cheval de bataille de notre mouvement. Cette lutte passe incontestablement par une rénovation des pratiques politiques, par un ré-enchantement de notre militantisme, par une solidarité entre camarades.

La fin d’après-midi et le début de soirée se sont poursuivis en présence d’Henri Emmanuelli, député de la 3° circonscription des Landes et Président du Conseil Général des Landes, accompagné de Jean-Yves Montus, Maire de Soustons. L’ensemble des Jeunes Socialistes présents aura apprécié la proximité et la convivialité des deux élus, qui n’ont pas hésité à faire partager de manière informelle leurs expériences politiques.

La soirée s’est engagée par deux heures d’échanges autour de « La redistribution des richesses et la gauche au pouvoir », en présence d’Henri Emmanuelli et de Laura Slimani, Présidente de notre mouvement. Ce fut l’occasion pour l’ancien Premier Secrétaire du Parti Socialiste de rappeler que « L’égalité souhaitable est celle qui garantit la dignité de chacun. » Pour ce faire, la redistribution des richesses doit offrir à chaque citoyen les moyens de subvenir à ses besoins. Laura Slimani a d’ailleurs rappelé que les Jeunes Socialistes défendent depuis longtemps l’Allocation d’Autonomie, qui permettrait aux jeunes d’être accompagnés dans leur émancipation, sur la base de leurs revenus et non sur celui de leurs parents. Un système juste pour des jeunes autonomes !

Au lendemain d’une courte nuit, les jeunes socialistes ont été accueillis par Maryline Beyris, conseillère régionale déléguée à l’Agriculture et maire de Doazit, et son conjoint Eric Labaste pour une visite de son exploitation agricole productrice de kiwis. L’entrain de l’exploitant agricole, adjoint au Maire de Peyrehorade, à faire découvrir aux « petits gars de la ville » son quotidien, donna une dimension très conviviale à cette matinée. Les thématiques abordées furent nombreuses. En particulier, Éric Labaste nous fit part de sa conviction qu’une agriculture raisonnée est possible. Une agriculture respectueuse de l’environnement et de la terre, comme il s’attache à la pratiquer depuis son installation en 1986. Une agriculture de qualité, en témoigne la fidélité de ses clients, comme la prestigieuse enseigne Mark & Spencer. Une agriculture à taille humaine pensée sur le long terme, et non pas une agriculture intensive qui produit des bénéfices à court terme, avec des catastrophes économiques et écologiques à l’horizon d’une dizaine d’années. La visite fut conclue par une dégustation de vins et de produits de la ferme, dans une ambiance chaleureuse et toujours ensoleillée.

Le week-end s’est conclu par un pique-nique sur les bords du lac, clôturant un fort temps de formation et d’échanges qui aura incité les militants, si besoin est, à fournir un dernier effort avant les élections du 25 Mai. Les Jeunes Socialistes girondins présents à cette manifestation remercient chaleureusement les organisateurs et les participants !

TU AIMERAS AUSSI

ESPACE DISCUSSION